top of page
  • JPB

Huile essentielle de Shikuwasa.

Dernière mise à jour : 1 janv. 2023

Yonathan Asikin et al. - Oku, Wada, etc. avaient publié en 2016 un papier important sur l'évolution de la composition de l'HE de shikuwasa (C. depressa) du stade vert (octobre) au stade jaune (décembre), montrant une évolution importante.

Ils viennent de publier une suite... où ils expliquent qu'ils utilisent l'HE extraite des déchets de pressage du jus (décembre, fruit mûr) car c'est la seule source disponible. Ainsi en est il des HE d'agrumes (sauf celle de bigarades), se sont des sous-produits, c'est le cas aussi du yuzu, de l'orange et du citron. On extrait des restes de pulpe, peau, etc. en sortie de presse à jus. Il faudra donc qu'on continue sous notre angle de recherche : priorité au nez...


En revanche, le biais santé est l'objet pour nos auteurs dans leur dernier papier.

Ils montrent que les 2 composés aromatiques dominants, le limonène 57 % et le g-terpinène 24%, améliorent l'attention et la concentration d'humains panélistes (moins d'erreurs) et (réduction de cette bande bêta dans le lobe occipital) réduisent le stress du travail devant les écrans.

Ceci devrait intéresser nos parfumeurs. On imagine bien un parfum « Premier rendez-vous », à l'HE de shikuwasa, sans faux pas, sans anxiété, tout en douceur.



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page